Rencontre avec Jean-Jacques Coustol

Rencontre avec... Jean-Jacques Coustol, Webmaster de l'Agence de Développement Touristique de l'Hérault et administrateur du SIT 34.

Depuis quand gérez-vous des systèmes d'information touristique et depuis quand travaillez-vous avec ...Faire Savoir ! ?

Je travaille avec des SIT depuis la fin des années 90, soit presque quinze ans. Lorsque nous avions choisi TourinSoft en 2008, nous en étions au quatrième système différent utilisé dans le département de l'Hérault.

Pourquoi avoir à l'époque choisi d'adopter un cinquième et nouvel outil ?

Tout simplement parce qu'en dix ans, aucun des différents SIT dont nous avons été équipés ne nous a vraiment satisfaits. Nous avons tenté à plusieurs reprises de créer à partir d'une page blanche, en faisant construire et développer de toutes pièces des applicatifs. L'obstacle auquel nous nous sommes heurtés, c'est qu'avec ce genre de méthode, nous avons obtenu des outils qui n'étaient jamais terminés et qui donc n'ont jamais fonctionné comme nous le souhaitions.
En 2008, nous avons donc changé notre fusil d'épaule et organisé une véritable étude des solutions déjà existantes sur le marché. Nous avons analysé les outils choisis par quatre ou cinq régions différentes et deux systèmes sont clairement sortis du lot : SITRA qu'utilisait la région Rhône-Alpes et TourinSoft déployé en Aquitaine par exemple. 
Dans un premier temps, l'aspect "outil propriétaire" de SITRA nous plaisait bien. Cela signifiait que les développements appartenaient au client. Nous avons finalement choisi TourinSoft qui était beaucoup plus complet en termes de fonctionnalités. L'applicatif développé par ...Faire Savoir ! proposait beaucoup plus de services et le système de facturation de cette société, en mode location, rend finalement plus intéressant le coût financier qu'on peut lisser sur plusieurs années.

Vous venez de confirmer votre confiance à TourinSoft en migrant de la version 4 à la version 5. Comment s'est déroulé ce changement ?

Bien, même si ce genre d'opération illustre un peu le revers de la médaille de la richesse des fonctionnalités proposées par TourinSoft dont je parlais à l'instant : ce système est très riche, mais en contrepartie, il nécessite une réelle formation pour que les utilisateurs puissent en exploiter toutes les possibilités... C'est d'autant plus vrai que, pour moi, la V5 de TourinSoft n'est pas une nouvelle version, mais tout simplement un nouvel outil, tant ses fonctionnalités et ses utilisations sont nombreuses.

Concernant le passage de la V4 à la V5 proprement dit, cela a représenté beaucoup de travail, mais le résultat en vaut la peine.

Je pense qu'il reste encore une marge de progrès pour TourinSoft : renforcer davantage encore la collaboration entre utilisateurs de l'outil et les équipes de développements de ...Faire Savoir ! pour que les fonctionnalités du système collent toujours plus aux besoins des clients... La création de groupes de travail thématiques, dans le cadre du e-club des utilisateurs par exemple, me semble être une idée à exploiter.